Les produits laitiers… lalalalla *TA G***LE !* BIS

En écho à mon article https://maternmoi.wordpress.com/2012/02/24/les-produits-laitiers-lalalalla-ta-gle/ publié l’an dernier, je réédite le sujet.
L’émission de France 5 sur le « Lait: poison ou potion » m’a donné envie d’approfondir.
En effet, depuis la publication de mon article de Février 2012 (qui a beaucoup fait parlé de lui), nous avons effectué une réintroduction du lait dans notre alimentation (j’avais arrêté car mon fils, à travers mon lait, ne le supportais pas du tout:
douleurs abdominales, reflux, œsophagite, agitation, tiens donc) et en très peu de temps je me suis retrouvée vraiment mal: de grosses douleurs abdominales et de l’acné (j’ai cru être enceinte !).
J’ai d’ailleurs réalisé (pardon d’avance pour les détails, âmes sensibles passez à la ligne prochaine) que sous éviction je me sentais légère et allait à la selle quotidiennement faire de beaux cakes moulés et uniformes.
Depuis ce jour, malgré mes connaissances sur le sujet et mon attrait particulier pour mon Dieu Ben&Jerrys, j’ai décidé que ma consommation serait exceptionnelle et que mon fils n’aurait jamais lait/fromage/beurre/yaourt dans son alimentation.
Il vient de se sevrer, à 2 ans et boit alors du lait de riz ou d’amande, il en raffole.
Et si on se questionnait aujourd’hui sur l’origine de l’industrie laitière et de toute la campagne publicitaire dont elle jouis?
Petite leçon d’histoire-géographie:
Le lait est consommé depuis bien longtemps mais son exploitation massive remonte au début du siècle dernier avec notamment l’apparition des yaourts dans l’alimentation.
Avec l’apparition des supermarché et de la télévision au milieu du siècle, les industries laitières ont pu s’accaparer les consommateurs.
De gros groupes ont induit en erreur, à travers ces spots mensongers, la population sur les « bienfaits » des yaourts au niveau digestifs avec le fameux L-casei defensis qui est en réalité utilisé pour engrosser les porcs.
A l’heure où les produits laitiers connaissent une chute de popularité, les grands groupes ont financé une campagne publicitaire (le fameux loup qui m’hérisse le poil de mère qui se néglige)
afin de renforcer nos « croyances » sur les bienfaits au niveau calcium de ces produits. Sans parler de toutes les (fausses) « études » financées par l’industrie…
Les enfants sont visés et matraqués par cette publicité (preuve d’animatrice périscolaire ayant entendu la pub répétée par les enfants et se vanter entre eux les mérites du lait au goûter).
Et pourtant…. faute d’élevage, tous les pays ne consomment pas de lait et produits laitiers comme en France.
Les pays asiatiques n’en consomment pas, les 3/4 de leur population y sont intolérants (tiens donc !) et leur espérance de vie? Bien supérieure à la nôtre. Leur taux d’Ostéoporose? Egal si ce n’est moindre que le nôtre.
Comment expliquer notre « besoin » de manger 3 produits laitiers par jour quand d’autres pays se portent très bien sans sinon comme un matraquage de la part des industries?
Comment expliquer que l’homme est le seul mammifère à boire encore du lait après le « sevrage », qui plus est d’une autre espèce ?
L’être humain, à la naissance, produit du lactase, une enzyme créée pour digérer le lait.
Mais celle ci se raréfie , voire devient inexistante, au fil des années… Car les corps n’a plus besoin de lait.
C’est là qu’on nous parle d’intolérance au lactose, de lait « allégé » (hum)…

Je vous laisse quelques liens à étudier:
http://www.onnouscachetout.com/themes/alimentation/laitdevache.php
http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Mythelait.html
http://www.dur-a-avaler.com/10-minutes-pour-convaincre-sur-les-dangers-des-produits-laitiers/

Et vous où en êtes vous? Quel consommateur êtes vous en général?

Publicités

10 réponses à “Les produits laitiers… lalalalla *TA G***LE !* BIS

  1. Comme j’aime beaucoup cet article, je me permets de souligner une petite coquille : Les probiotiques ne servent pas à « engrosser » (rendre gestante) les porcs, mais à les « engraisser » (rendre gras). 😉
    Je suis étonnée de lire que vous offrez des boissons de riz à votre petit. Chez nous (Québec), elles sont considérées comme trop peu nutritives, sans compter le fait que le riz contient souvent beaucoup d’arsenic (surtout s’il est cultivé aux États-Unis). Ici, les mamans qui dédaignent le lait de vache optent généralement pour les boissons de soya enrichies, qui ont l’avantage d’être une excellente source de gras polyinsaturés.

    • Merci pour cette note orthographique.
      Ici le soja n’a pas trop la ôte à cause des hormones qu’il contient.
      Mon fils a 2 ans passé, le lait n’est plus sa source principale d’apport, j’ai donc plus de liberté.
      Il a son lait de riz ou d’amande le matin et un laitage (soja, chevre, brebis) au cours d’un repas.
      A Bientôt.

      • zalahmaterne

        La question des hormones me préoccupe aussi; je suis contente de voir que je ne suis pas la seule ! J’ai choisi un lait de soya biologique pour tenter d’amenuiser le problème (au moins, on se sauve de quelques OGM, mais tout de même… en dehors de l’allaitement, rien n’est parfait ! 😉 Merci de cette réponse rapide ! Je crois que vous avez raison et qu’en variant, on va chercher le meilleur de chaque laitage.

  2. « leur espérance de vie? Bien supérieure à la nôtre.  »

    N’importe quoi. Mais peux être faites vous référence au Japon (grand consommateur de produit laitier…)

  3. Si vous arrêtiez de trouver vos sources sur des sites qui nous apprennes que nous sommes gouverné en secret par des reptiles extra terrestres, peut vous rendriez vous comptes que:

    -L’espérance de vie des Japonais est comparable avec celle des Français. Si vous faites référence a l’ile d’okinawa, c’est un épiphénomène qu’il serait malhonnête d’ériger en vérité absolue, surtout sur un éléments d’un des différents facteurs qui le rende possible.

    -Les Japonais consomment des produits laitiers, en moins grande quantité qu’un Français certes. Un détail amusant sur la consomation de lait la bas est que le lait était considéré comme un médicament.

    Vous ais je déjà dit que votre article est un véritable torchon rempli d’approximation et de contre vérité? Alors bon, ce n’est qu’un blog parmi tant d’autre, mais puisque que vos « recherches » (haha!) semble aussi guider vos choix d’éducation, pitié, faites un effort sur vos sources.

  4. Par exemple, on trouve un certains nombres de communauté avec des longevités comparable a celles d’okinawa, en particuliers sur le pourtour méditérannéen (sardaigne, cretes). Et Surprise ! on y boit du lait….

  5. Permettez-moi mais votre vision des choses est, à mon avis, largement biaisée.
    Ce n’est pas en regardant à travers le trou d’une serrure qu’on embrasse la vue d’une pièce dans son ensemble.
    Concernant le lait, comparer la nutrition d’Europe de l’ouest avec l’Asie est en soi antagoniste.
    Vous en faites la comparaison pour conclure que si on vit plus longtemps là-bas qu’ici, c’est à cause des produits laitiers. Je trouve le raccourci un peu fort !
    Il faut savoir que l’Homme, comme toute espèce animale, est très diversifié génétiquement. Ainsi, en Europe, les hommes ont commencé à s’adapter à l’élevage, et donc au lait.
    A ce nouvel aliment qui, en effet, ne lui était pas destiné à l’origine, l’Homme s’est adapté au fil du temps.
    Génétiquement, ça se traduit par une évolution leur permettant de digérer le lactose.
    Au jour d’aujourd’hui, la majorité des gens en Europe digèrent le lactose. Il semblerait que ce ne soit pas votre cas, mais ce n’est pas pour autant que votre expérience personnelle puisse s’appliquer à tout le monde !
    En Asie en revanche, le brassage génétique n’a pas été suffisamment important pour leur transmettre ce gène : la majorité de la population est donc intolérante au lait, c’est pourquoi ils n’en boivent pas… Et seulement pour cette raison !
    D’autre part, si certains pays d’Asie ne connaissent pas le lait comme nous, ils mangent également différemment pour beaucoup d’autres types d’aliments !
    Les nutriments que nous trouvons par chez nous dans le lait, se trouvent aussi chez eux dans d’autres aliments (aucun aliment n’a le monopole d’un nutriment essentiel). Bref, il n’y a pas que le lait qui différencie leur alimentation de la notre : vous ne démontrez en aucun cas que leur (soi-disante, car les exceptions ne font pas la règle) longévité est liée à la non-consommation de lait.
    C’est un peu comme si un chinois disait que c’est parce que les européens mangent moins de riz qu’ils n’ont pas les yeux bridés.
    Enfin, comme pour beaucoup de choses tout abus est néfaste, dans un sens comme dans l’autre.
    Pour illustrer : Trop manger n’est pas bon, ne pas manger n’est pas meilleur.
    Donc, pour apporter un peu d’eau à votre moulin tout de même, il est vrai que manger TROP de produits laitiers augmente le risque de cancer. Mais ce n’est pas pour autant que vous aurez le cancer si vous buvez votre verre de lait quotidien.
    Espérant vous avoir un peu « déradicalisé » sur le sujet, je vous souhaite une très bonne soirée !

    P.S. : Moi aussi cette pub m’énerve au plus au point !!

    • Bien sur il n’y a pas « que » la consommation de lait qui est en cause…
      Mais l’alimentation en génèral (poisson cru, nori, riz) y est pr beaucoup ! (alimentation se rapprochant du regime seignalet)

  6. Bonjour
    Je ne viens pas pour polémiquer, je me fiche un peu des controverses sur le lait.
    Dans mon idée, l’alimentation dans un pays comme la France ou nous avons beaucoup de choix doit être un plaisir autant qu’une nécessité.
    Ici, nous avons un minus de 3 mois aplv (gros eczéma facial, vomissements en jets quand je consomme des produits laitiers) et cela suffit a me convaincre que pour certains le lait est un poison alors qu’il peut être un plaisir pour d’autres (la simple évocation de crème glacée dans cet article me fait baver surtout étant donné mon obligation d’eviction…)
    Bref, la survie de mon minipouce dépend de mon allaitement et de mon régime!
    Je suis donc ravie d’avoir découvert ce blog!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s